Mon nom est Lucy et je suis un pitbull

Publié par Chloe Kibbe le

J’adore les matins. Normalement je dors par terre, mais quand je vois que mon humaine remue un peu, je ne me peux plus et je saute dans son lit pour l’inonder de bisous. Parfois, mon humaine tire les couvertures pour cacher son visage; elle veut dormir un peu plus longtemps. C’est à ce moment que je m’assieds sans broncher au pied de son lit et que j’attends patiemment son réveil. Quand c’est fait, la journée commence et le monde nous appartient! J’aime le bacon. Lorsque mon humaine prépare le déjeuner, parfois, elle me glisse un petit morceau croustillant. Comme j’ai dit, j’adore les matins.

Mon humaine et moi, on a une routine et cette routine nous rend heureuses. On aime beaucoup être à l’extérieur. Ces jours-ci, mon humaine semble un peu différente. Moi, je suis une chienne et je ressens ces choses-là. Elle se réveille et passe beaucoup de temps à scruter l’écran de son ordinateur. Souvent, elle soupire et me jette un regard peiné. Parfois, pour aucune raison, elle colle son front contre le mien et murmure “Ça va bien aller, Lucy”. Je suis un peu nerveuse, mais je sais que mon humaine va veiller sur moi.

En ville, une de nos activités préférées c’est d’aller au parc à chiens. On y va à tous les jours! Au parc à chiens je peux jouer avec mes amis. Il y a Milo, le berger australien avec un coeur en or et Sailor, un mélange de boxer et de labrador. Mes amis sont de gros chiens comme moi, mais on a tous une personnalité bien différente. Milo est un chien de berger, il s’assure que personne n’est égaré du groupe et que tout le monde est en sécurité. S’il pense que les gens ou les chiens ne l’écoutent pas, il jappe pour les rappeler à l'ordre! Il ne fait pas ça pour faire peur, mais bien parce qu’il est en train de travailler. Sailor est un bon chien et même s’il a quatre ans, il agit encore comme un bébé chien! J’adore me bagarrer avec mes amis. Pour de gros chiens comme nous, c’est une bonne façon de nous faire dépenser de l’énergie.

Mon humaine aime beaucoup le parc à chiens aussi car elle peut échanger des histoires avec d’autres humains et jaser un peu. Ces jours-ci, il me semble que tous les humains au parc à chiens sont sur les nerfs. Plusieurs d’entres eux semblent nerveux, tristes et plein d’appréhensions. Nous sommes des chiens, après tout, on ressent ces choses-là.

L’humaine de Sailor et mon humaine sont en conversation sérieuse. L’humaine de Sailor est visiblement troublée. Elle explique que, lorsqu’elle et Sailor se promenaient tout bonnement dans la rue, une dame aurait pointé Sailor du doigt et aurait informé sa comparse que Sailor était “le chien qui terrorise le quartier”. “Cette dame ne connaît même pas mon chien!” exclame l’humaine à Sailor, les yeux en larmes. Je ne peux m’empêcher d’être en accord avec elle. Je trotte vers la fontaine d’eau et je bois une bonne gorgée d’eau fraîche en pensant au fait que deux inconnues ont jugé Sailor sans même le connaître. La pire partie de cette histoire, c’est que les rumeurs comme ça se répandent vite… D'où vient toute cette haine?

De retour à la maison, mon humaine allume la télévision et se ronge les ongles nerveusement. Elle me jette encore des regards inquiets.

Le matin. L’odeur du bacon. On se dépêche pour manger et on sort dehors. L’air est frais. J’adore me promener dehors car les odeurs me stimulent. Je suis une chienne, les odeurs sont importantes pour moi car je “vois” avec mon nez! J’adore être dehors car je peux interagir avec d’autres chiens et d’autres humains! Souvent, dans la rue les gens s’arrêtent pour me caresser et je me fais de nouveaux amis! Maintenant que j’y pense, d’habitude tout le monde s’arrête pour me dire des mots doux et me faire des caresses. Ces jours-ci, j’ai à peine un sourire. Parfois les gens changent même de côté sur la rue quand ils me voient approcher. Je me demande ce que j’ai bien pu faire pour les froisser…

Aujourd’hui, quand on se présente au parc à chien, on ressent la tension immédiatement. Un homme crie après l’humain de Milo. Apparemment, Milo aurait jappé après un des petits chiens qui couraient et un des propriétaires de ceux-ci est visiblement fâché. “Ces chiens là…”, il s’envenime en pointant Milo du doigt. Cet humain est ridicule, Milo n’est pas en train d’être agressif, il est en train de faire son travail. C’est important de comprendre la différence. D’habitude, tout le monde est tolérant au parc à chien. Ces temps-cis, l’atmosphère est remplie de panique et de haine aveugle.

De retour à la maison, l’écran de l’ordinateur illumine le visage de mon humaine. Je peux voir des larmes couler sur sa joue. Pourquoi est-elle si triste? Je repose ma tête sur ses genoux en silence.

Ce matin semble différent des autres. Mon humaine me donne une assiette entière de bacon et m’observe avec un sourire triste alors que j’engloutis le tout à la vitesse de l’éclair. Aujourd’hui, à la place d’aller au parc à chiens, on va à l’animalerie. J’adore l’animalerie car Laurent, le caissier de l’animalerie, me donne toujours des gâteries. Mon humaine et moi faisons notre entrée et je remarque que le visage de Laurent se transforme en sourire triste. Il échange des mots graves avec mon humaine en me glissant une, deux, trois, quatre gâteries! Je suis contente, mais je ne comprends pas ce que j’ai fait pour mériter un tel traitement! On se dirige calmement vers l’arrière du magasin. Mon humaine me demande de m’asseoir. Laurent décroche un objet bizarre d’un étalage. On dirait une petite cage. Ah, je sais! C’est une muselière! C’est utilisé sur les chiens agressifs. Les tempéraments des chiens sont forgés par leur environnement, vous voyez. Il arrive que parfois un chien ait commencé sa vie dans une mauvaise famille, et que cette expérience le rende plus susceptible à l'agressivité. Je me sens triste pour ces chiens car ils sont malchanceux. Laurent et mon humaine me regardent en silence. Je souris. Est-ce que je vais avoir une autre gâterie?

Je crois que le truc qui m’a le plus blessé la première fois que mon humaine m’a mis une muselière c’est le sentiment de ne pas savoir ce que j’aurais bien pu faire pour mériter ça. Est-ce que j’étais un mauvais chien? Pourquoi mon humaine pleure-t-elle? Je crois que je nous ai déçues, même si je n’ai pas idée du pourquoi ou du comment. Je crois que le truc que je hais le plus quant au port de la muselière, c’est que plus personne ne veut me donner de caresses dans la rue.

Aujourd’hui, nous ne sommes pas allées au parc à chiens. À la place, mon humaine m’a reconduit à la maison et on a eu une grosse conversation. Elle m’a expliquée que dorénavant, les choses vont changer pour moi. Dans cette ville, les pitbulls comme moi devront être muselés à l’extérieur (comment vais-je me bagarrer avec mes amis si je dois porter une muselière? Comment vais-je boire de l’eau dans la fontaine quand j’ai soif?). Elle m’explique que les gens croient qu’on est “tous pareils”: tous méchants. Même les chiens comme Sailor, qui ne sont pas des pitbulls mais qui me ressemblent physiquement, sont jugés de la même façon. Il n'y aura plus de nouveaux pitbulls dans la ville. “Il y a des gens qui pensent que tu es plus dangereuse que des chiens d’autres espèces…” murmure mon humaine. C’est ridicule. N’importe quel chien peut sombrer et devenir méchant s’il est maltraité, ignoré, mal entraîné ou malade. On ne peut pas punir un chien simplement parce qu’il existe! Pendant une seconde, je me fâche car tout semble si injuste. Ce sont les humains qui nous ont élevés et maintenant, ils souhaitent qu’on disparaisse? Mais qu’est-ce qui va arriver à mes frères et soeurs? Un frisson me parcours l’échine en y pensant. Aujourd’hui, nos vies ont changées à jamais…

Le matin. Aujourd’hui, mon humaine me laisse sauter directement dans son lit. Elle m’aime beaucoup et c’est tout ce qui compte, en fait. J’ai peur que cette nouvelle loi n’aide pas à contrôler les chiens dangereux, mais que plutôt elle instaure un climat de peur dans ma ville et crée un faux sentiment de sécurité. Je sais que des humains informés et responsables vont se battre pour moi quand le moment va se présenter, et c’est pour ça que j’aime tant les matins; car chaque réveil signifie un nouveau début et une autre chance de défendre une cause en laquelle on croit.

 

Découvrez nos aliments sains et éco-responsables pour chiens

Découvrir nos produits

0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés