Livraison gratuite sur commandes de plus de 45$ au Canada

Adopter un chien : un petit rappel


  

Ici à W&H, nous sommes obsédés par les chiens. Nous ne sommes même pas contre l’idée d’appeler les propriétaires de chiens des « parents de chiens ». À nos yeux, la relation entre les humains et les chiens s’apparente parfois à celle entre un parent et son enfant, puisque leurs besoins de base sont assouvis par vous : vous les nourrissez, les logez et les soignez. Ceci étant dit, il y a parfois une dissonance entre l’acte de vouloir adopter un chiot adorable provenant d’un refuge, et les premières semaines à la maison avec votre nouveau meilleur ami.

Les chiots, par exemple, peuvent être intenses. Ils ont des moments d’énergie déchaînée en alternance avec une fatigue extrême. Ils mangent tout sur leur passage, réclament votre attention sans cesse et font leurs besoins partout. Par contre, ils sont aussi des câlins vivants, une thérapie sans pareille et une source d’amour inconditionnel. Voici un petit rappel concernant le fait d’accueillir un chien dans votre vie.

Période d’ajustement

Tous les chiens qui changent d’environnement passent par une période d’ajustement à leur nouveau milieu. Pour certains, ceci peut vouloir dire être séparés de leurs frères et sœurs et se retrouver avec vous comme seule source d’affection. Certains animaux proviennent aussi d’une situation hautement stressante, comme une usine à chiots ou un refuge ; le calme de votre maison peut être déstabilisant. C’est pourquoi tout chien a besoin d’une période d’ajustement – c’est un moment qui permet l’acclimatation au nouvel environnement. Durant cette période, tout est nouveau : les stimuli et les nouveaux règlements, entre autres. Il est recommandé d’instiguer une routine le plus tôt possible : des heures d’alimentation régulières, des sorties et des « va-et-vient » aux mêmes heures, question que votre chien puisse savoir à quoi s’attendre de vous. La routine pour un chien, c’est très sécurisant. Par le fait même, avoir un sens du devoir, en quelque sorte, prône le calme et diminue le stress, surtout pour un bébé chien!

Un sujet controversé pour un nouveau parent de chien est bel et bien : où mon chien va-t-il dormir? Sans vouloir éterniser le débat, nous pouvons résumer que c’est une matière de choix personnel. Voici quelques options en survol :

LA CAGE : La cage aide à minimiser les dégâts durant les premières semaines, car elle cerne les mouvements du chiot. Aussi, elle reproduit le concept de la tanière en agissant comme un espace sécuritaire pour votre animal.

LE LIT POUR CHIEN : À l’aide de gâteries, tout est possible! Vous pouvez entraîner votre chien à chercher son lit automatiquement et celui-ci servira aussi d’espace sécuritaire.

VOTRE LIT : Ici, la polémique. La possessivité peut devenir un problème si vous permettez à votre chien de dormir dans votre lit. Votre chien ne doit pas montrer d’agressivité lorsque vous partagez un espace commun.

Ce sujet est délicat, mais nous maintenons qu’il s’agit d’un choix personnel. Quand vous élevez un chien, il est toujours important de maintenir des limites claires peu importe la voie que vous prenez.

Biens matériels

Avoir un chien, ça veut aussi dire avoir les objets nécessaires à portée de main! Il y a plusieurs choses essentielles qu’un parent de chien doit posséder sous la main avec l’arrivée d’un chien. Voici quelques éléments de bases :
  • Collier (n’oubliez pas : un collier ajustable pour un chien qui grandit!)
  • Médaillon avec le nom de votre chien et son numéro
  • Un permis pour chien approuvé par la Ville
  • Une laisse (préférez des laisses robustes et non rétractables)
  • Harnais ou licol (de l’équipement qui guide votre chien de façon non agressive est nécessaire pour avoir une longueur d’avance lors de l’entraînement!)
  • Jouets : pour les chiots, des jouets faciles à mâcher feront l’affaire. Il est impératif d’avoir en sa possession des jouets interactifs dans lesquels vous pouvez dissimuler des gâteries pour garder le chien occupé un certain temps. Il y a des chiens qui aiment traiter des jouets en peluche comme leurs « bébés » – ils se promènent et dorment avec eux. Le meilleur type d’interaction avec votre chien lors du jeu est lorsque vous êtes impliqué : la lutte-à-la-corde et jouer à la balle sont deux jeux fort simples qui ne nécessitent qu’un objet et votre participation.
  • « Vêtements » de plein air : si votre chien est petit, a le poil court ou est plus vieux et que vous résidez dans des climats plus frisquets, vous voulez peut-être investir dans de l’équipement extérieur pour votre chien. Des petites bottes pour épargner les pattes de pitou du sel et un petit manteau pour combattre le froid sont de mise!
  • Nourriture : Éloignez-vous des marques qui utilisent des agents de remplissage ainsi que du sucre. Dirigez-vous plutôt vers de la nourriture pour chiens qui contient des ingrédients entiers, biologiques et qui procure à votre chien une nutrition complète et une bonne conscience pour vous! N’oubliez pas de sélectionner de la nourriture qui est appropriée pour votre chien en tenant compte de son âge et de ses conditions médicales telles que les allergies.
  • Brosse : Les chiens avec du poil long doivent se faire brosser de façon régulière pour que leur pelage demeure sans nœud.

Soins humains

L’expérience d’avoir un chien exige un investissement d’énergie de votre part, mais les retombées sont sans mesure. La prise en charge de votre compagnon poilu a un impact sur d’autres humains durant sa vie. Avant d’accueillir un chien dans votre vie, il serait prudent de trouver un vétérinaire proche de votre domicile. Assurez-vous que votre chien reçoive tous ses vaccins et une certification de bonne santé le plus tôt possible. D’autres humains vont probablement vous accompagner! Il existe des endroits, comme Guides Canins, qui combinent l’entraînement du chien avec l’hébergement canin : une expérience holistique pour vous et votre animal! Ceci étant dit, l’humain le plus important dans la vie de votre chien sera sans aucun doute vous-même. Votre relation avec lui sera constante et évoluera continuellement. La raison pour laquelle vous tombez désormais dans le domaine du « parent » de chien réside dans le fait que cette créature dépend de vous pour tous ses besoins de base et une vie saine! Profitez bien du parcours et nous serons heureux de vous aider en chemin!

 




Chloë Kibbe
Chloë Kibbe

Author